Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Nouveautés et mises à jour de la Bibliothèque numérique mondiale

older | 1 | .... | 106 | 107 | (Page 108) | 109 | 110 | .... | 309 | newer

    0 0

    Production de roseaux. Vente de marchandises en roseaux
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    Production de roseaux. Vente de roseaux
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    Corée du Sud, homme assis dans la bibliothèque de la résidence diplomatique américaine
    Cette image d'un homme bien habillé, assis dans un fauteuil dans la bibliothèque de la résidence diplomatique américaine, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Chung-Phyong-Ha, hôte et ami, dans la bibliothèque de la légation. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue d'un palais de Séoul
    Cette image, montrant une vue d'un palais dans la ville coréenne de Séoul, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Vue du palais et d'une partie de Séoul, orientée vers l'est. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, sculptures sur pierre bouddhistes
    Cette image, montrant des sculptures sur pierre et un paysage de Corée du Sud, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Vestiges bouddhistes, sculpture sur pierre près de Nani-Won ; Choula-Do. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Corée du Sud, pavillon Juhamnu devant l'étang Buyongji dans le palais de Changdeokgung de Séoul
    Cette image montre le pavillon de Juhamnu, qui fait partie du palais de Changdeokgung, ou Changdok, situé à Séoul, en Corée. L'homme au premier plan, identifié comme le lieutenant Milligan, roule une cigarette. Il s'agit de l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Changdeokgung fut bâti au XVe siècle comme palais secondaire, le palais principal étant celui de Gyeongbokgung. Les deux palais brûlèrent entièrement lors de l'invasion japonaise en 1592. Reconstruit en premier au début du XVIIe siècle (sous les rois coréens Seonjo et Gwanghaegun), Changdeokgung devint le palais principal. Changdeokgung fut inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1997. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Vue du palais de l'est, du lac aux lotus et du sanctuaire ancestral des rois. Le lieutenant Milligan roule une cigarette. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, homme se tenant devant la résidence diplomatique américaine
    Cette image, montrant un homme debout devant la résidence diplomatique américaine en Corée, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « I-Shiryom, un ami, chusa du F.O. [ministère des Affaires étrangères], photographié devant le bâtiment de l'U.S.L. [légation américaine], juillet 1885. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, homme sur un poney
    Cette image, montrant un homme assis sur un poney, entouré de trois autres hommes, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Corée, Chin-Yong-Meuk (interprète) et ses assistants dans la rue, lors d'une mission. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du sud, danseuses effectuant la danse du tambour Tongyong (danse de la victoire)
    Cette image, montrant quatre danseuses, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Danseuses de la maison des gouverneurs, dans la province de Chungcheong-Jeolla, photographiées alors qu'elle s'apprêtaient à effectuer une dance du tambour pour ma gouverne. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue de la ville de Séoul
    Cette image, montrant un paysage avec des arbres et les murs de la ville coréenne de Séoul, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Partie centrale de Séoul. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Corée du Sud, exercice de tir à l'arc dans la forteresse de montagne du Pukhan
    Cette image, montrant de nombreux hommes, dont certains tiennent des arcs, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Exercice de tir à l'arc au Pukhan (forteresse de montagne), visité avec le commandant en chef, 31 mai 1885. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, visiteurs à la résidence diplomatique américaine à Séoul
    Cette image, montrant deux hommes à la légation des États-Unis à Séoul, en Corée, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. La résidence diplomatique, probablement construite avant 1883, fut le premier bâtiment de légation étrangère de Séoul. Foulk ajouta sous l'image la légende : « I-Shi Ryon et Chung-Phyong-Ha, visiteurs à l'USL. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue de la campagne
    Cette image, une vue de la campagne coréenne, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Rizières, maisons de campagne et port d'expédition du riz, Kang Pyong-Po, sur le fleuve Kum. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue de la partie nord de Séoul
    Cette image, montrant un paysage avec des arbres et des bâtiments dans la partie nord de la ville coréenne de Séoul, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Partie nord, vue de Séoul. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, personnel de service à la résidence diplomatique
    Cette image, montrant un membre du personnel de service à la légation américaine, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Bob, serveur, perle coréenne de la légation. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Corée du Sud, vue de la ville de Séoul
    Cette image, montrant une muraille et la ville coréenne de Séoul en arrière-plan, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Sud de la partie centrale de Séoul. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue de Séoul d'ouest en est
    Cette image, une vue de la ville coréenne de Séoul, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Vue au-dessus du centre de Séoul, d'ouest en est. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, route à Séoul menant vers la Chine
    Cette image, montrant une route à proximité de plusieurs maisons dans la ville coréenne de Séoul, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Route vers la Chine, depuis l'entrée ouest de Séoul, où les rois rencontrent les ambassadeurs étrangers. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, gouverneur de la province de Chula
    Cette image, montrant un groupe de Coréens entourant un homme en bonne place assis au centre, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Le gouverneur (Kamsa) de la province de Chula, photographié à Chong do, novembre 1884. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du sud, secrétaire et personnel de la légation américaine
    Cette image, montrant William Woodville Rockhill et son personnel, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Corée, le secrétaire Rockhill et son personnel, légation américaine, 11 décembre 1886. » Rockhill, diplomate américain qui servit en Chine, fut un éminent érudit des études chinoises et tibétaines. Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!

older | 1 | .... | 106 | 107 | (Page 108) | 109 | 110 | .... | 309 | newer