Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Nouveautés et mises à jour de la Bibliothèque numérique mondiale

older | 1 | .... | 107 | 108 | (Page 109) | 110 | 111 | .... | 309 | newer

    0 0

    Corée du Sud, partie de la ville de Séoul à l'extérieur des remparts
    Cette image montre une vue d'une partie de la ville coréenne de Séoul, en-dehors des murs de défense. Il s'agit de l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Partie nord-ouest de Séoul à l'extérieur des remparts, vue depuis l'est de la porte sud. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, grande porte du sud à Séoul
    Cette image montre la porte du sud, construite en forme de pagode, dans la muraille entourant la ville coréenne de Séoul. Il s'agit de l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Cette entrée, Sungnyemun, souvent appelée Namdaemun, est classée premier trésor national de la Corée du Sud. Terminée en 1398, la porte était l'un des quatre principaux points d'accès dans les murs de défense en pierre entourant la capitale. Les marchandises affluaient dans la ville par cette porte et un marché bien achalandé se développa dans les rues adjacentes. En 2008, la pagode en bois de la porte fut considérablement endommagée par un incendie criminel. Après cinq ans de travaux de restauration, l'entrée ouvrit à nouveau en 2013. Foulk ajouta sous l'image la légende : « La grande porte du sud, photographiée depuis une rue voisine en-dehors des remparts de la ville. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, le prince Min Yong Ik et des diplomates
    Cette image, montrant un groupe de diplomates coréens et américains (dont le prince Min Yong Ik, ministre plénipotentiaire), est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Mission spéciale de la Corée auprès des États-Unis, 1883. Le prince Min Yong Ik, ministre plénipotentiaire. De gauche à droite, rangée du bas : Hong Yong Sik (vice-ministre), le prince Min Yong Ik (ministre plénipotentiaire), Soh Kong Pom (secrétaire du prince) et Percival Lowell (escorte américaine). De gauche à droite, rangée du haut : Kyon Kueng, Thok Chen, Yu-kil Chan, Kyong Chal et Pyong Sue ». Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue d'un huwon (jardin) du palais de Changdeokgung à Séoul
    Cette image, montrant un groupe d'hommes dans un jardin de l'enceinte du palais de Changdeokgung, ou Changdok, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Changdeokgung fut bâti au XVe siècle comme palais secondaire, le palais principal étant celui de Gyeongbokgung. Les deux palais brûlèrent entièrement lors de l'invasion japonaise en 1592. Reconstruit en premier au début du XVIIe siècle (sous les rois coréens Seonjo et Gwanghaegun), Changdeokgung devint le palais principal. Changdeokgung fut inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1997. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Vue dans les jardins de l'enceinte du palais, photographiée en mai 1885. Ce palais fut le témoin des événements sanglants de décembre 1884. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, policier militaire à Gwangju
    Cette image, montrant un officier de police militaire, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Le chung-kim (policier militaire) de Gwangju, capitale de la province de Chung-chong. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Corée du Sud, vue de l'ensemble du palais de Changdeokgung à Séoul
    Cette image, montrant l'enceinte du palais de Changdeokgung, ou Changdok, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Changdeokgung fut bâti au XVe siècle comme palais secondaire, le palais principal étant celui de Gyeongbokgung. Les deux palais brûlèrent entièrement lors de l'invasion japonaise en 1592. Reconstruit en premier au début du XVIIe siècle (sous les rois coréens Seonjo et Gwanghaegun), Changdeokgung devint le palais principal. Changdeokgung fut inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1997. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Le palais de l'est, vue vers l'est, des forts chinois et la partie du palais où des combats se déroulèrent en décembre 1884. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, homme sur un poney
    Cette image, montrant un homme assis sur un poney et un autre homme debout à côté de lui, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Chin-Yong-Meuk, interprète et compagnon de G.C.F. (George C. Foulk, enseigne de vaisseau de la marine américaine) de mai 1884 à janvier 1887. Légation américaine. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, le prince Min Yong Ik, des fonctionnaires coréens et des officiers de la marine américaine
    Cette image, montrant un groupe de hauts responsables coréens et américains (dont le prince Min Yong Ik, ministre plénipotentiaire), est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. L'image est accompagnée d'une note de Foulk identifiant les hommes de gauche à droite : « Le numéro 3 correspond à T.W.B. Mason, lieutenant de la marine américaine, le numéro 1 au prince Min Yong Ik (ministre plénipotentiaire), le numéro 4 à Percival Lowell (escorte du Japon aux États-Unis), le numéro 5 à Soh Kong Pom (secrétaire du prince), le numéro 2 à Hong Yong Sik (vice-ministre) et le numéro 6 à George C. Foulk, sous-officier de la marine américaine. Mission spéciale de Corée aux États-Unis, 1883. Le prince Min Yong Ik, ministre plénipotentiaire. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, diplomate et personnel de l'ambassade américaine
    Cette image, montrant un groupe d'hommes à la légation américaine en Corée, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. L'image est accompagnée d'une note de Foulk identifiant les hommes de gauche à droite : « Corée, légation américaine : Su-il (maître de maison), Chin-Yong-Meuk (interprète), G.C.F. (George C. Foulk, enseigne de vaisseau de la marine américaine et chargé d'affaires) et Koin Su (messager). » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue de la ville de Séoul
    Cette image, une vue de la ville coréenne de Séoul, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Vue de Séoul vers le nord, depuis la brèche dans la montagne du sud. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Corée du Sud, le roi Kojong de Corée à l'âge de 30 ans
    Cette image, montrant le roi Kojong (1852-1919) de Corée, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1884 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Le roi de Corée sur son trône, à l'âge de 30 ans. » Kojong, 26e roi de la dynastie Joseon, fut couronné en 1864 alors qu'il avait 11 ans, après une période de régence assurée par son père. Kojong se déclara empereur en 1897, mais les Japonais le forcèrent à abdiquer en 1907. Il mourut en janvier 1919. Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue aérienne de Séoul
    Cette image, montrant une vue aérienne de la ville coréenne de Séoul, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Vue de Séoul depuis le sommet de la montagne du sud. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue de la partie sud-ouest de Séoul, y compris la grande porte du sud
    Cette image montre la ville coréenne de Séoul, les remparts l'entourant et la porte du sud, construite en forme de pagode. Il s'agit de l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Cette entrée, Sungnyemun, souvent appelée Namdaemun, est classée premier trésor national de la Corée du Sud. Terminée en 1398, la porte était l'un des quatre principaux points d'accès dans les murs de défense en pierre. Les marchandises affluaient dans la ville par cette porte et un marché bien achalandé se développa dans les rues adjacentes. En 2008, la pagode en bois de la porte fut considérablement endommagée par un incendie criminel. Après cinq ans de travaux de restauration, l'entrée ouvrit à nouveau en 2013. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Partie sud-ouest de Séoul, avec la grande porte du sud. Vue prise depuis l'est de la porte du sud et près des remparts. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, sanctuaires de Nam Myo à Séoul
    Cette image, montrant plusieurs bâtiments à la périphérie de la ville coréenne de Séoul, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Faubourgs de Séoul photographiés depuis l'est de la porte du sud. Les bâtiments sont les 50 sanctuaires dédiés au dieu chinois de la guerre, Nam Myo. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, pavillon de plaisance dans la montagne du Pukhan
    Cette image montre un groupe de personnes rassemblées à proximité et à l'intérieur de la structure d'un pavillon, ainsi qu'un autre pavillon en arrière-plan. Il s'agit de l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Pavillon de plaisance dans le Pukhan. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Corée du Sud, résidence diplomatique anglaise à Séoul
    Cette image, montrant la résidence diplomatique britannique dans la ville coréenne de Séoul, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Résidence de la légation anglaise. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, pavillons d'un huwon (jardin) dans le palais de Changdeokgung à Séoul
    Cette image montre des pavillons dans l'enceinte du palais de Changdeokgung, ou Changdok. Il s'agit de l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Changdeokgung fut bâti au XVe siècle comme palais secondaire, le palais principal étant celui de Gyeongbokgung. Les deux palais brûlèrent entièrement lors de l'invasion japonaise en 1592. Reconstruit en premier au début du XVIIe siècle (sous les rois coréens Seonjo et Gwanghaegun), Changdeokgung devint le palais principal. Changdeokgung fut inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1997. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Jardins d'agrément, palais de l'est. G.C.F. [George C. Foulk, enseigne de vaisseau de la marine américaine] prit beaucoup de plaisir à les arranger et à les embellir, aidant à construire des bateaux, des fontaines, etc. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, tir à l'arc à Chong-Dong, à Seoul
    Cette image, qui montre un groupe d'hommes tirant à l'arc, est l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. L'image est accompagnée d'une note de Foulk identifiant les individus sur la photographie, de gauche à droite : « Tir à l'arc à Chong-Dong. Tiglath Pilser (un garçon), Chung-Yong Muk (interprète), Su-il (maître de maison), Charlie (garçon de chambre) et le capitaine de la garde de la légation. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, pavillon Juhamnu devant l'étang Buyongji dans le palais de Changdeokgung de Séoul
    Cette image montre un groupe de visiteurs dans l'enceinte du palais de Changdeokgung, ou Changdok. Il s'agit de l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Changdeokgung fut bâti au XVe siècle comme palais secondaire, le palais principal étant celui de Gyeongbokgung. Les deux palais brûlèrent entièrement lors de l'invasion japonaise en 1592. Reconstruit en premier au début du XVIIe siècle (sous les rois coréens Seonjo et Gwanghaegun), Changdeokgung devint le palais principal. Changdeokgung fut inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1997. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Vue dans le palais de l'est ; le docteur Allen et son épouse, ainsi que les lieutenants Rogers et Milligan, visiteurs au palais, avril 1885. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    0 0

    Corée du Sud, vue de maisons dans la partie sud de Séoul
    Cette image montre des maisons aux toits de chaume dans la partie sud de la ville coréenne de Séoul. Il s'agit de l'une des 43 photographies prises en Corée par George Clayton Foulk entre 1883 et 1886, aujourd'hui conservées à la bibliothèque de la Société américaine de géographie à l'Université du Wisconsin à Milwaukee. Foulk ajouta sous l'image la légende : « Hameau coréen, dans la partie sud de Séoul, à l'est de la porte du sud. » Foulk, jeune officier de la marine, servit dans les années 1880 en tant que diplomate américain en Corée, où il fut initialement envoyé en 1883, accompagné d'une délégation coréenne, comme seul interprète qualifié au service du gouvernement des États-Unis. Bien qu'il ne parlât pas couramment le coréen, il était capable de communiquer en japonais et il apprit rapidement la langue coréenne. À son arrivée en Corée, Foulk entreprit un voyage de 1 450 kilomètres en chaise à porteurs à travers le pays. Durant ce périple, il tint un journal détaillé et prit des photographies. Un coup d'État, qui échoua, dans la capitale coréenne en décembre 1884 écourta le voyage de Foulk. Bon nombre de ses clichés furent détruits pendant les émeutes et la précipitation confuse pour sa protection. Foulk demeura en Corée en qualité d'administrateur, puis d'attaché de la marine. S'étant lié d'amitié avec le roi Sunjong, membre de la famille royale (et empereur de Corée de 1907 à 1910), il put l'accompagner dans ses visites quotidiennes et bénéficier des opportunités uniques de photographier la vie coréenne. Foulk quitta la Corée en 1887 et passa le restant de sa vie au Japon, travaillant comme professeur de mathématiques à la faculté missionnaire de Doshisha (université de Doshisha). Il mourut en 1893 à l'âge de 37 ans, lors d'une randonnée avec son épouse japonaise et des amis.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!

older | 1 | .... | 107 | 108 | (Page 109) | 110 | 111 | .... | 309 | newer