Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Nouveautés et mises à jour de la Bibliothèque numérique mondiale

older | 1 | .... | 113 | 114 | (Page 115) | 116 | 117 | .... | 309 | newer

    0 0

    Ustensiles. Objets en métal domestiques
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    Ustensiles. Objets en métal domestiques
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    Ustensiles. Objets en métal domestiques
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    Ustensiles. Objets en métal domestiques
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    Ustensiles. Objets en métal domestiques
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Ustensiles. Objets en métal domestiques
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    District de Zeravchan. Galya Asya, dans la périphérie de Samarcande
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    District de Zeravchan. Galya Asya, dans la périphérie de Samarcande
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    District de Zeravchan. Charrette de Boukhara
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    District de Zeravchan. Parc à charrettes à Samarcande
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    District de Zeravchan. Harnais de cheval pour une charrette de Kokand
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    District de Zeravchan. Harnais de cheval pour une charrette de Boukhara
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    District de Zeravchan. Bois d'œuvre flottant près du village de Piandzhikend
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    District de Zeravchan. Charrette de Kokand
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    District de Zeravchan. Parties d'une charrette de Boukhara
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    District de Zeravchan. Parties d'une charrette de Kokand
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    District de Zeravchan. Parc à bois à Samarcande
    Cette photographie est extraite de la partie sur les métiers (l'économie) de l'Album du Turkestan, étude visuelle complète de l'Asie centrale entreprise après que l'Empire russe prit le contrôle de la région dans les années 1860. Commandé par le général Konstantin Petrovich von Kaufman (1818–1882), premier gouverneur général du Turkestan russe, l'album est composé de six volumes en quatre parties : la partie archéologique (deux volumes), la partie ethnologique (deux volumes), la partie sur les métiers (un volume) et la partie historique (un volume). L'album fut essentiellement compilé par l'orientaliste russe Aleksandr L. Kun, assisté de Nikolai V. Bogaevskii. Il comporte près de 1 200 photographies et inclut également des plans architecturaux, des dessins à l'aquarelle et des cartes. La partie sur les métiers compte 212 photographies et 1 dessin montés sur 44 planches, ayant pour sujets divers métiers et artisanats du domaine textile (planches 1-10), de la métallurgie et de l'exploitation minière (planches 11-19), du travail du bois et de la menuiserie (planches 20-24), du travail du cuir (planches 25-30), de l'agriculture, de la boulangerie et d'autres produits (planches 31-41), ainsi que de la fabrication de poteries et d'autres petites industries (planches 42-44).

    0 0

    Il Tiberio, numéro 1, 15 novembre 1896
    La revue manuscrite Il Tiberio fut produite à Barcelone à la fin du XIXe siècle. Elle contenait des articles, des commentaires ayant trait aux arts et à d'autres questions culturelles et politiques, ainsi que des dessins originaux. Des écrivains et des artistes, tels que Marià Pidelaserra, Gaietà Cornet, Ramon et Juli Borrell, Emili Fontbona, Filibert Montagut, Josep Victor Solà Andreu, Joan Comellas i Viñals et Ramon Riera Moliner, contribuèrent à la publication. Ils appartenaient tous au groupe formé dans les salles de classe de l'Académie Borrell et à la taverne El Rovell de l'Ou, située dans la rue de l'Hôpital à Barcelone. Le peintre catalan Pere Ysern Alié recevait la revue alors qu'il séjournait à Rome de 1896 à 1898 pour approfondir sa formation artistique, l'informant des affaires courantes de Catalogne et des activités du groupe d'intellectuels et d'artistes, dont il faisait partie avec ses amis et ses collègues. La revue fut appelée Il Tiberio d'après le surnom que Riera Moliner donna à Pere Ysern. Au total, 35 numéros plus cinq éditions spéciales d'Il Tiberio parurent entre le 15 novembre 1896 et le 1er mai 1898. Il s'agit ici du premier numéro de la revue.

    0 0
  • 01/13/15--10:31: Les moissonneurs
  • Les moissonneurs
    En 1993, le parlement de Catalogne, communauté autonome espagnole, déclara Els Segadors (Les moissonneurs) hymne officiel de la région. Cet hymne, qui ne fut pas écrit à des fins particulières, est le résultat de la longue évolution historique d'une chanson populaire. Les paroles font référence à l'événement historique connu sous le nom de la guerre des faucheurs, qui commença en 1640 lorsque 1 000 travailleurs armés de leurs faucilles pénétrèrent dans Barcelone le jour de la Fête-Dieu. Ce soulèvement eut lieu en réaction aux abus commis par les troupes de Philippe IV d'Espagne et du comte-duc d'Olivares à l'encontre des villes catalanes lorsqu'elles traversaient le territoire catalan, notamment l'assassinat de plusieurs membres de la garde à Barcelone. La tradition orale et sans doute la tradition écrite contribuèrent à la diffusion de la chanson et au développement d'une variété de paroles et de mélodies au cours d'une période de plus de 200 ans. À la fin du XIXe siècle, la chanson était tombée dans l'oubli populaire, mais la version de l'un des grands poètes catalans, Jacint Verdaguer (1845−1902), lui rendit la faveur du public. Différents compositeurs mirent la chanson en musique pour des voix solistes ou des chœurs masculins ou mixtes, puis les gramophones et les premières lignes de chemin de fer firent le reste, permettant à la chanson de gagner une grande notoriété dans la région. Durant le premier tiers du XXe siècle, il y eut un débat sur le besoin d'un hymne national pour la Catalogne, étant donné qu'elle n'en avait jamais eu un, ou à savoir si Els Segadors pouvait déjà être accepté comme hymne. La chanson fut interdite sous le règne de Franco (1939−1975), ce qui empêcha les nouvelles générations de la connaître. Ce cylindre de cire contient la version pour chœur mixte d'Els Segadors, écrite en 1897 par Lluís Millet (1867−1941), chantée par Orfeó Català (chorale basée à Barcelone) et dirigée par le compositeur. Bien que le son du cylindre soit de mauvaise qualité, les voix mixtes et le texte sont clairement audibles. Ce document sonore fait partie d'une collection de cylindres de cire enregistrés probablement entre 1903 et 1910 par Rupert Regordosa et acquis par la Bibliothèque de Catalogne auprès du violoniste Xavier Turull en 2000. On ne connaît ni la date ni le lieu exacts de l'enregistrement.

    0 0

    Nouveau traité sur l'astronomie
    Ramon Llull (1232−1316 env.), personnage polyvalent et figure clé de la littérature médiévale, mit sa passion et ses compétences au service de la littérature, de la philosophie, de la théologie et des sciences naturelles. Écrivain extrêmement prolifique, il aurait produit 267 ouvrages, principalement en latin et en catalan, bien que la tradition lui ait attribué de nombreux autres titres. Soucieux de diffuser son œuvre et de toucher le plus grand lectorat possible, Llull s'assura qu'un grand nombre de ses textes furent publiés en catalan et en latin. Ce fut précisément le cas pour son Tractatus novus de astronomia (Nouveau traité sur l'astronomie), écrit à l'origine en latin à Paris en 1297, et que Llull produisit également dans une version catalane contemporaine sous le titre Tractat d'astronomia. Un des manuscrits encore existants de cet ouvrage est conservé à la Bibliothèque de Catalogne. Probablement copié à Majorque durant la première moitié du XVe siècle, le manuscrit ne contient pas les personnages humains qui accompagnent parfois les textes de Llull. Il inclut toutefois un ensemble divers de notes astrologiques d'autres auteurs et il est décoré de figures souvent colorées, d'un grand impact visuel.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!

older | 1 | .... | 113 | 114 | (Page 115) | 116 | 117 | .... | 309 | newer