Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Nouveautés et mises à jour de la Bibliothèque numérique mondiale

older | 1 | .... | 171 | 172 | (Page 173) | 174 | 175 | .... | 309 | newer

    0 0

    Récit de voyage d'Ahmad ibn Muhammad ibn Nasir al-Dar'i
    Dans Riḥlah (Récit de voyage), Ahmad ibn Muhammad ibn Nasir al-Dar'i (1647–1717), collectionneur de livres, voyageur et érudit marocain, raconte son pèlerinage à La Mecque et les nombreuses escales qu'il fit tout au long de son périple. Dans un style narratif simple, il retrace son itinéraire aller–retour entre le Maroc et le Hedjaz, longeant la côte méditerranéenne. Il décrit les lieux qu'il visita et les érudits qu'il rencontra. Ses descriptions des petites villes portent notamment sur l'adéquation de leur approvisionnement en eau et en provisions, ainsi que sur leurs ressources agricoles. Pour les villes plus importantes, comme Tripoli, en Libye, et Alexandrie et Le Caire, en Égypte, l'auteur inclut de grandes parenthèses historiques. Il aborde, entre autres, l'histoire de Tripoli, de la conquête islamique aux guerres navales contre les puissances européennes au XVIIe siècle. Il raconte la conquête islamique de l'Égypte et énumère les « merveilles d'Alexandrie » au VIIe siècle. Les villes hedjaziennes de La Mecque et de Médine sont décrites en détail dans le second volume, traitant longuement les lieux associés à la vie du prophète Mahomet. Tout au long de son voyage, il décrit ses rencontres avec des érudits et cite leur poésie religieuse. De temps en temps, il s'adresse à ses collègues savants et leur parle de la sagesse de son père Muhammad ibn Nasir (1603–1674), fondateur de la tariqa Nasiriya (confrérie soufie). Ahmad ibn Muhammad propagea lui–même inlassablement cet ordre au Maroc et à l'étranger, depuis la ville de Tamegroute, dont la mosquée et la bibliothèque de manuscrits attirent encore aujourd'hui de nombreux visiteurs. Des érudits et des commerçants influents furent issus de cette famille. Celle–ci joua un rôle important dans la vie commerciale de la région, expliquant l'attention particulière de l'auteur portée sur les écarts des taux de change d'une ville à l'autre et ses commentaires sur la probité des changeurs de monnaie. Le nom de l'auteur apparaît sous diverses formes dans les histoires et les bibliographies. Dans cet ouvrage, il est appelé Abu Abbas Ahmad ibn Abu 'Abdallah Muhammad ibn Nasir al-Dar'i al-Zinbi al-Ja'fi [sic]. L'édition de Rihlah présentée ici compte deux volumes reliés ensemble. Elle fut publiée en 1902 à Fès, au Maroc, à la presse des célèbres frères Azraq. Le texte imprimé, datant de 1902, en écriture maghrébine, repose sur un manuscrit copié en 1715 par un certain Abu Salim Qufi.

    0 0
  • 09/22/15--06:38: La confluence des mers
  • La confluence des mers
    Multaqá al-abḥur (La confluence des mers) est un célèbre ouvrage de jurisprudence hanafite, écrit par Ibrahim ibn Muhammad Halabi (mort en 1549 ou 1550), également appelé al-Halabi. Achevé en 1517, ce manuel d'al-Halabi repose sur les œuvres de quatre anciens juristes. Jusqu'aux réformes du XIXe siècle, le texte fut une source d'autorité pour de nombreuses lois de l'Empire ottoman. Il contient les réglementations couvrant quasiment tous les domaines de l'activité humaine, notamment la pratique religieuse, les relations domestiques, l'héritage, les transactions commerciales et les crimes. Al-Halabi étudia à Halab, sultanat mamelouk (aujourd'hui Alep, en Syrie) où il naquit en 1460, ainsi qu'au Caire. Il vécut plus de 40 ans à Constantinople (aujourd'hui Istanbul), années durant lesquelles il produisit des œuvres religieuses et juridiques, et fut prédicateur à la mosquée de Mehmet II. Le manuscrit présenté ici arbore une page de titre enluminée. Le texte, qui est rubriqué, est l'ouvrage d'origine écrit « de la main de son auteur », comme indiqué à l'image 447. Les nombreux commentaires et ajouts dans les marges, intercalés dans l'ouvrage, furent écrits par des mains ultérieures. Par exemple, un commentaire de trois pages à la fin du livre date de 1659.

    0 0

    Histoire de l'impression et du journalisme à Aden, en Arabie
    Histoire de l'impression et du journalisme à Aden, en Arabie est un rapport dactylographié de cinq pages, écrit par A.Y. Khan en 1940. Il retrace le lent développement de l'impression et de l'édition à Aden (aujourd'hui au Yémen) des années 1850, lorsque des prisonniers d'Inde Britannique furent forcés d'établir et d'opérer une presse dans la colonie alors britannique, jusqu'en 1940. Cette année–là, l'impression reposait désormais sur des bases commerciales solides et un hebdomadaire arabe, Fatat al-Jazirah (Jeunesse de la Péninsule), avait été fondé. Khan souligne le rôle de l'imprimeur Ibrahim Rasem, qui est décrit comme « un jeune turc, intelligent et bien éduqué » qui « donna une nouvelle impulsion à l'art de l'impression à Aden » après l'échec de nombreux ateliers. À partir de 1932, sa presse reçut des commandes du gouvernement d'Aden, et elle publia des livres et finalement le journal. Khan met également en évidence l'importance du journaliste et intellectuel Muhammad 'Ali Luqman (1898−1966), qui créa le journal Shamsan Aden en 1932, puis qui établit Fatat al-Jazirah, dont le premier numéro parut le 1er janvier 1940. Une note indique que l'étude de Khan était une pièce jointe d'une dépêche du consul américain à Aden, envoyée à Washington en juillet 1944 sur le sujet de la « transmission de documents imprimés pour la Bibliothèque du Congrès ». Selon les notes écrites au crayon, la Bibliothèque du Congrès reçut le rapport le 30 janvier 1945. Il fut adressé à « M. Clapp », ou Verner Clapp (1901−1972), administrateur présentant un intérêt pour les affaires internationales. Pendant et après la Deuxième Guerre mondiale, le département d'État aida la Bibliothèque du Congrès à acquérir des publications étrangères. Cette coopération fut un précurseur du programme international d'acquisitions plus ambitieux de la bibliothèque, établi en 1962 et encore en place aujourd'hui.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : chutes de São Antonio et de São Pedro
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc de Limeira
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : barrage de la rivière São Pedro, à Limeira
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : camp militaire
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc des Rochers, kilomètre 7
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc de l'Arsenal, kilomètre 4
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc de l'Arsenal, kilomètre 4
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc de Pedreira, kilomètre 4
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : partie du fossé, kilomètre 5
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : viaduc de Barra
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc de Ferraria, kilomètre 7
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc des Immigrants
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc de la gorge du Précipice
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc de Vista Alegre, kilomètre 7
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : aqueduc des Scieurs, kilomètre 6
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : barrage de la rivière São Pedro
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    0 0

    Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro : chute de Pedra Lisa
    Cette image est extraite d'Obras da canalização provisoria do rio São Pedro (Travaux de la canalisation provisoire de la rivière São Pedro), album de 26 photographies prenant pour sujet l'une des séries de projets entrepris au Brésil à la fin du XIXe siècle pour améliorer l'approvisionnement en eau de la ville de Rio de Janeiro. L'ingénieur Francisco de Paula Bicalho (1847–1919), directeur de l'Inspetoria de Aguas da Corte, dirigea ce projet. Les photographies furent prises par Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation. Chacune d'entre elles est identifiée par l'aqueduc, le camp ou la chute d'eau représenté. Ferrez photographia les travaux de construction des projets hydrauliques de 1879 à 1889. Il commença à recueillir de nombreuses informations sur la canalisation de la rivière São Pedro et la construction du réservoir de Pedregulho dans le quartier de São Cristóvão en 1879. Inauguré par l'empereur Pierre II l'année suivante, le réservoir fut l'un des principaux fournisseurs d'eau de Rio de Janeiro pendant près de la seconde moitié du siècle. Les clichés de Ferrez témoignent d'une période intense de modernisation et de transformation des infrastructures de Rio de Janeiro. Ses travaux sur les différents projets d'amélioration de l'approvisionnement en eau de la ville sont répartis en huit albums, dont trois furent légués à Bicalho et trois autres à l'empereur Pierre II. Cette photographie provient de l'un des albums offerts à l'empereur. Cet ouvrage fait partie de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!

older | 1 | .... | 171 | 172 | (Page 173) | 174 | 175 | .... | 309 | newer