Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Nouveautés et mises à jour de la Bibliothèque numérique mondiale

older | 1 | .... | 176 | 177 | (Page 178) | 179 | 180 | .... | 309 | newer

    0 0

    Château de l'État, à Schuylkill
    Ce tirage de 1830 est une vue extérieure du pavillon, appelé « le château », de la Fishing Company of the State in Schuylkill (club de pêche de l'État à Schuylkill). Des hommes sont assis à une table, tandis que d'autres se promènent dans les bois près du pavillon et des écuries. Au premier plan, deux hommes et un chien au bord de la rivière regardent passer un bateau à rames. Le club, fondé en 1732 en tant qu'association de chasse et de pêche, était à l'origine situé à « Eaglesfield », ancienne propriété de William Warner, sur la rive ouest de la rivière Schuylkill, à Philadelphie. La construction du barrage de Fairmount en 1822 environ força le club à rebâtir le pavillon sur Rambo's Rock, sur la rive opposée, en face du Bartram's Garden (aujourd'hui le jardin botanique le plus ancien d'Amérique du Nord), près du quartier de Gray's Ferry. Cette lithographie fut imprimée par Pendleton, Kearny & Childs, partenariat entre le lithographe de Boston John B. Pendleton et les graveurs de Philadelphie Francis Kearny et Cephas G. Childs. L'entreprise, une des premières sociétés de lithographie de Philadelphie, fut active de 1829 à 1830. Établie au 185 (c'est–à–dire sur le bloc 500 de) Chestnut Street, elle imprima et publia des lithographies créées par des artistes locaux respectés, dont Albert Newsam, Rembrandt Peale, Hugh Bridport, E.W. Clay et Moses Swett, qui réalisa l'image présentée ici. Ce partenariat de courte durée prit fin lorsque Pendleton s'installa à New York. Peu après, en 1833, Kearny prit sa retraite dans sa ville natale de Perth Amboy, au New Jersey, et Childs poursuivit ses activités avec le portraitiste Henry Inman.

    0 0

    Résidence des commissaires, sur Spring Garden
    Cette chromolithographie de 1851 montre une vue extérieure de la résidence achevée en 1848 d'après les plans de l'architecte William L. Johnston. Située sur Spring Garden Street et North 13th Street, à Philadelphie, la résidence abritait le bureau du maire et le poste de police du district. La vue inclut le bâtiment de style néogrec, décoré d'un drapeau américain, ainsi qu'une flèche construite par Jacob Berger, qui comportait une horloge créée par T. Tyson. Ce tirage montre également le trafic piétonnier dans les rues adjacentes, notamment des couples se promenant, un homme à cheval et un tramway hippomobile. Avant la consolidation de la ville avec les communes voisines en 1854, les quartiers disposaient de résidences des commissaires, accueillant les postes de police, les maires et d'autres fonctionnaires. Cet édifice sur Spring Garden fut le plus grand des bâtiments de résidence des commissaires, avant d'être détruit en 1892 environ. Le lithographe Charles Conrad Kuchel, qui naquit en Suisse en 1820 et travailla à Philadelphie de 1840 à 1853 environ, créa cette image. Le tirage fut produit par Peter S. Duval, un des plus célèbres lithographes et imprimeurs de son temps. Duval naquit vers 1804 ou 1805 en France. Il quitta la France et émigra à Philadelphie à l'automne 1831 après avoir accepté un poste de lithographe pour l'imprimerie Childs & Inman. En 1837, Duval avait établi son propre atelier d'impression lithographique, qui demeura actif jusqu'en 1869, lorsqu'il prit sa retraite.

    0 0

    Fountain Park, près de Philadelphie. Résidence de l'écuyer A. McMakin
    Cette lithographie de 1850 environ, créée par l'artiste Edwin Whitefield (1816–1892), montre le domaine d'Andrew McMakin, propriétaire d'un journal de Philadelphie. Le domaine était situé au sud de Laurel Hill, sur Ridge Turnpike à East Falls, à Philadelphie. Dans cette vue, des arbres masquent partiellement la résidence principale, flanquée de dépendances qui servaient de maison froide, de pavillon de bain et de serre chaude. Une fontaine décore la pelouse, où deux cerfs paissent. Deux hommes à cheval et un troisième marchant avec une canne sont visibles au premier plan. Ils avancent sur la route de terre devant le mur en pierre entourant la propriété. Celle–ci, à l'origine construite pour le gouverneur Thomas Mifflin au XVIIIe siècle, fut acquise par Fairmount Park, qui enleva la résidence.

    0 0

    Wakefield Manufacturing Company. Bonneterie. Germantown, comté de Philadelphie
    Cette lithographie de 1850 environ montre les bâtiments d'usine de la Wakefield Manufacturing Company dans une vue pastorale à flanc de coteau. Les usines, établies approximativement en 1815 par William Logan Fisher, étaient situées sur Eighteenth Street et Fisher's Lane, à Philadelphie. Au premier plan de l'image, six enfants (dont un avec un panier sur la tête) jouent sur la pente de la colline, tandis qu'un homme, à gauche, conduit un chariot tiré par des chevaux, chargé de boîtes marquées « Bonneterie ». Au loin, derrière les usines, d'autres personnes sont visibles sur le gazon. Complètement en arrière–plan (au centre), on aperçoit à peine une grande résidence à travers les bois sur la colline. Appartenant à la famille Fisher de Wakefield, les usines cessèrent leurs activités dans les années 1880. L'artiste Benjamin Franklin Smith, Jr., né dans le Maine en 1830, connu pour ses vues aériennes au milieu du XIXe siècle, créa la lithographie. Ce tirage fut produit par Peter S. Duval, un des plus célèbres lithographes et imprimeurs de son temps. Duval naquit vers 1804 ou 1805 en France. Il quitta la France et émigra à Philadelphie à l'automne 1831 après avoir accepté un poste de lithographe pour l'imprimerie Childs & Inman. En 1837, Duval avait établi son propre atelier d'impression lithographique, qui demeura actif jusqu'en 1869, lorsqu'il prit sa retraite.

    0 0

    Humane Society de Philadelphie
    Cette lithographie de 1850 représente des volontaires de la Humane Society durant une opération de sauvetage sur le fleuve Delaware, près de l'ancien chantier naval de Southwark, à Philadelphie. Les volontaires s'occupent d'un homme secouru à terre, en transportent un autre jusqu'au rivage et se dirigent en ramant à bord d'une barque vers une troisième victime près d'un navire chaviré. La rive du Delaware et plusieurs voiliers sont visibles en arrière–plan. Cette lithographie fut créée par M. Schmitz (probablement Matthew Schmitz), lithographe essentiellement connu pour ses couvertures de partition musicale. Schmitz, né en Prusse en 1805 environ, immigra aux États–Unis vers 1844 et s'installa à Philadelphie. Elle fut imprimée par Thomas S. Sinclair (1805–1881 env.), qui naquit dans les Orcades, en Écosse. Sinclair fut actif à Philadelphie en 1833 environ, où il établit rapidement sa propre société et devint l'un des premiers graveurs locaux à expérimenter la lithographie en couleur. Lithographe pragmatique tout au long de sa carrière, Sinclair produisit tout type de lithographie, notamment des cartes, des publicités, des vues urbaines et rurales, des couvertures de partition musicale, des portraits, des caricatures politiques, des certificats et des illustrations pour livres. Ce tirage servit d'illustration sur le certificat d'adhésion à la Humane Society.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    T. Sharpless & Sons, entrepôt de vente en gros de vêtements, de cachemire, de mérinos, de soie et de tricots. Salon de thé de la Pekin Tea Company. South Second Street et Trotter's Alley, à Philadelphie
    Ce tirage publicitaire de 1846 montre le bâtiment de trois étages situé aux 30–32 South Second Street, au sud de Market Street, à Philadelphie. Les enseignes de la double devanture annoncent « Entrepôt de vente en gros » de « T. Sharpless & Sons » et « Magasin de thé » de la Pekin Tea Company. Les vitrines et les devantures des magasins arborent de nombreuses marchandises. Au niveau de l'entrepôt, des rames de tissus sont suspendues sur des tringles dans les fenêtres ouvertes. Des tables sont recouvertes d'échantillons et de rouleaux de tissu. Plusieurs clients, dont des femmes et un couple, admirent les marchandises exposées. Certains entrent dans le magasin, où l'on aperçoit les silhouettes des vendeuses. Des marchandises supplémentaires, notamment des rouleaux de tissu et des boîtes à chapeau recouvertes de tissu, sont visibles dans les vitrines à l'étage. À côté, des couples entrent dans le magasin de thé ou en sortent, sous le regard d'un employé. Des boîtes de thé sont empilées entre les figurines chinoises décorant la vitrine. Des plantes en pot sont alignées sur les fenêtres du second étage, entre lesquelles une grande boîte de thé d'exposition est suspendue. Devant le magasin, des boîtes de thé sont empilées sous un cadre de auvent dominé par la pancarte « Thés frais ». Des regards de chaussée et une borne d'incendie sont visibles sur le trottoir. Dans l'allée latérale, un chariot tiré par un cheval s'enfonce vers Strawberry Street, que l'on peut entrevoir en arrière–plan, tandis qu'une femme et une fillette marchent le long du bâtiment. Ce tirage inclut également des vues partielles des bâtiments voisins. La Pekin Tea Company fut transférée sur Sixth Street et Callowhill Street en 1847. L'entreprise textile établie par Townsend Sharpless en 1815 s'installa à cette adresse en 1841 sous le nom de T. Sharpless & Son, puis elle fut renommée T. Sharpless & Sons en 1842. Cette lithographie fut créée par Robert F. Reynolds, artiste né en 1818 environ, en Pennsylvanie, connu pour ses tirages publicitaires architecturaux aux détails et aux finitions soignés. Wagner & McGuigan, société spécialisée dans la production de tirages publicitaires, l'imprima.

    0 0

    Église presbytérienne de Tabor. Angle sud–ouest de Christian Street et d'Eighteenth Street, à Philadelphie. Bâtie en 1863 après Jésus–Christ
    Cette lithographie colorée à la main, de 1863 environ, montre une vue extérieure de l'église presbytérienne de Tabor, construite dans un style gothique à l'angle sud–ouest d'Eighteenth Street et de Christian Street, à Philadelphie. L'image inclut également au premier plan le trafic des piétons, notamment un couple, une femme et un enfant, ainsi qu'un homme se promenant avec deux femmes. L'église fut organisée en 1863 à partir des membres de l'Association missionnaire de l'église presbytérienne de la Cavalerie. L'architecte de Philadelphie Samuel Sloan (1815–1884) compta parmi les membres de l'église presbytérienne de Tabor. Cette lithographie fut créée par l'artiste John Frampton Watson (1805–1866 env.), qui travailla en tant que lithographe et imprimeur à Philadelphie de 1833 à 1866 environ.

    0 0

    Lippincott & Company. Angle sud–ouest de Fourth Street et de Market Street, à Philadelphie
    Ce tirage publicitaire de 1858 montre le bâtiment rouge à deux baies et cinq étages, situé à l'angle sud–ouest de Fourth Street et de Market Street. L'établissement est marqué de son adresse datant de la préconsolidation (c'est–à–dire avant l'Act of Consolidation de 1854, loi passée par l'Assemblée générale de Pennsylvanie intégrant de nombreuses petites municipalités à la ville de Philadelphie), tout comme un édifice adjacent. Le bâtiment était occupé par un magasin de vêtements appartenant à Barclay et Isaac Lippincott. Un texte publicitaire peint en blanc sur la façade est annonce : « Lippincott, entrepôt de vêtements à prix unique et imbattable, paiement en espèces ». Une phrase similaire est répétée sur la devanture où l'adresse est inscrite. Un grand drapeau indiquant « Vêtements Lippincott & Co. » flotte au sommet du bâtiment. Deux hommes sont visibles sous l'auvent, qui suit l'angle de la rue, près de chemises, de pantalons, de gilets et d'autres habits exposés. À l'intérieur, des clients s'entretiennent avec des vendeurs se tenant derrière leurs comptoirs et devant des rayonnages qui s'étendent jusqu'au plafond. Les vitrines du magasin sont remplies de marchandises. À droite, dans Market Street, un homme marche avec une femme s'abritant sous une ombrelle, passant à proximité de caisses empilées en dehors de l'établissement voisin, de trois étages, marqué « Entrepôt de vêtements Lippincott » (132 Market Street, ou 402 Market Street). À côté de l'entrepôt, des gravures encadrées décorent la vitrine partiellement visible de Thomas, importateur de gravures (404 Market Street). Une grande estampe encadrée est placée bien en évidence à l'extérieur du magasin. À gauche, dans Fourth Street, un homme examine des marchandises, une personne se tient dans l'entrée du bâtiment immédiatement au sud du magasin de vêtements, tandis qu'une autre regarde dans une vitrine. Une femme portant une robe rouge, sur un cheval blanc, accompagnée d'un homme à cheval, ainsi que deux chiens sont visibles dans Market Street. Le texte dans la partie supérieure de l'image indique : « Demandez et acceptez notre prix unique imbattable ; tout le monde est gagnant ». Le magasin de vêtements fut exploité à cette adresse sous le nom de Lippincott, Taylor& Company jusqu'en 1851, lorsqu'il devint Lippincott & Company et qu'il appartint alors à Barclay et Isaac Lippincott. Le nom de l'entreprise changea à nouveau en 1860, devenant Lippincott, Hunter & Scott, et un magasin fut ajouté au 424 Market Street. Il s'agirait du magasin où l'homme d'affaires John Wanamaker (1838–1922) travailla et se familiarisa avec l'industrie du vêtement. Cette lithographie fut créée par Robert F. Reynolds, artiste né en 1818 environ, en Pennsylvanie, connu pour ses tirages publicitaires architecturaux aux détails et aux finitions soignés. Wagner & McGuigan, société spécialisée dans la production de tirages publicitaires, l'imprima.

    0 0

    Ferronnerie architecturale et ornementale Robert Wood. Ridge Road, au sud de Spring Garden Street, à Philadelphie
    Ce tirage publicitaire de 1851 environ montre une longue usine en briques, de deux étages, abritant la ferronnerie de Robert Wood, située au 1126 Ridge Avenue, à Philadelphie. La partie centrale du bâtiment, qui dépasse de quelques dizaines de centimètres les ailes, arbore de grandes fenêtres étroites au premier étage. L'édifice est surmonté d'une corniche décorée d'une statue, d'une cloche et de sa coupole, ainsi que d'un drapeau publicitaire. Des bannières sur la façade annoncent la fabrication d'objets de ferronnerie variés : « Balustrades en fer, vérandas, etc. », « Lions, chiens Terre–Neuve, lévriers anglais, statues, etc. », « Monuments, fontaines et ferronneries ornementales » et « Escaliers droits et hélicoïdaux, et toutes sortes de ferronneries architecturales ». Près de la porte d'entrée ouverte de la fonderie, des statues d'un lion et deux chiens décorent un surplomb, au–dessous duquel un homme et une femme entrent dans le bureau et les entrepôts, passant entre deux rangées d'autres statues de lions. Plusieurs hommes travaillent à la forge à l'intérieur de l'usine, tandis que des ouvriers sont à l'œuvre dans les ailes de gauche et de droite. Un homme conduisant un véhicule hippomobile de l'entreprise émerge de l'aile de droite. Dans Ridge Avenue, quatre ouvriers chargent une statue de lion dans un chariot. Non loin de là, des caisses, à destination de « Mobile, Alabama », « La Havane », « Jackson », « San Francisco, Californie », « Smith & Co., Saint–Louis », « Cincinnati, Ohio » et « Jones & Co., Nouvelle–Orléans », sont éparpillées dans la rue. Au premier plan, deux travailleurs chargent une balustrade en fer dans un chariot couvert (ou la déchargent). Des hommes travaillant dehors parmi des piles de matériaux non identifiés, ainsi que d'autres bâtiments d'usine en briques, sont visibles en arrière–plan. L'image est bordée d'un cadre en trompe–l'œil. Cette lithographie fut créée par Robert F. Reynolds, artiste né en 1818 environ, en Pennsylvanie, connu pour ses tirages publicitaires architecturaux aux détails et aux finitions soignés. Wagner & McGuigan, société spécialisée dans la production de tirages publicitaires, l'imprima.

    0 0

    Tower Hall de Bennett, élévation frontale. 518 Market Street, à Philadelphie
    Cette lithographie de 1867 est de l'architecte Samuel Sloan (1815–1884). Il s'agissait d'une planche qui parut dans un livre d'architecture où elle illustrait une vue extérieure du Tower Hall de Bennett, magasin de quatre étages et demi, en forme de tour, situé au 518 Market Street, à Philadelphie. Sloan modifia le bâtiment en 1867 environ. Cette image inclut une vue partielle estompée des propriétés adjacentes. Le colonel Joseph M. Bennett (1816–1898) établi son entreprise à cette adresse en 1849 et la nomma « Tower Hall » en 1853. Homme d'affaires accompli, Bennett utilisa sa fortune à des fins philanthropiques. Il fonda notamment un orphelinat méthodiste et légua des propriétés à l'ouest de Philadelphie au bénéfice de l'université de Pennsylvanie pour soutenir l'éducation des femmes. Ce tirage fut produit par Louis N. Rosenthal, pionnier de la chromolithographie qui dirigea la société de Philadelphie Rosenthal's Lithography avec ses frères Max, Morris et Simon de 1851 à 1872 environ. Rosenthal, né vers 1824 à Turck, en Pologne russe, immigra aux États–Unis en 1848.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0
  • 10/13/15--06:13: Église Christ Church
  • Église Christ Church
    Cette lithographie de 1864 montre une vue extérieure, orientée vers le nord–ouest, de l'église épiscopale Christ Church, située aux 22–34 North Second Street, à Philadelphie. Christ Church fut construite entre 1727 et 1744. La flèche fut achevée en 1754 d'après les plans des architectes John Harrison et Robert Smith. La scène inclut des piétons marchant dans Second Street et Church Street, une volée d'oiseaux près de la girouette et de la flèche, ainsi que les traces laissées par un chariot le long de Second Street, au premier plan. L'artiste qui créa la lithographie, Charles P. Tholey (1832–1895), naquit en Allemagne et immigra à Philadelphie avec son père et son frère en 1848 approximativement. Il réalisa des esquisses de lithographies et dessina des vues urbaines, des paysages et des scènes historiques. Cette lithographie fut publiée par Thomas S. Wagner. Né en Pennsylvanie en 1813 ou en 1814, il devint partenaire de la Wagner & McGuigan, qui compte parmi les premières sociétés de lithographie et les plus prolifiques du milieu du XIXe siècle. En 1864, il exploita une société de lithographie en tant qu'entrepreneur individuel.

    0 0

    Résidence des commissaires, Northern Liberties, à Philadelphie
    Cette lithographie colorée à la main, datant de 1853, montre une vue extérieure de la résidence abritant le bureau du maire et le poste de police du district, située sur Third Street, rue animée et recouverte de neige, entre Buttonwood Street et Green Street, à Philadelphie. La résidence, propriété clôturée, arbore un drapeau américain. Des piétons chaudement vêtus, des fonctionnaires de la ville, ainsi qu'un policier, s'affairent et discutent sur le trottoir. Des enfants jettent des boules de neige et jouent avec une luge, tandis qu'un traîneau tiré par un cheval circule dans la rue. Des hommes déblaient la neige de la route et des marches de la résidence. Un Afro–Américain, transportant une oie et un panier rempli de céleri, traverse péniblement la rue. Une pancarte avec l'inscription « Washington, 22 février 1852 » a été placardée sur un bâtiment voisin. Avant la consolidation de la ville avec les communes voisines en 1854, les quartiers disposaient de leurs propres résidences des commissaires, accueillant les postes de police, les maires et d'autres fonctionnaires, dont celle représentée ici, dans le quartier de Northern Liberties. Construite en 1814, la résidence servit de siège aux casernes de Northern Liberties jusqu'à la guerre d'indépendance américaine. Elle fut détruite en 1880 pour y bâtir à la place l'école primaire de Northern Liberties. Le dessin de ce tirage fut réalisé par l'artiste de Philadelphie Thomas M. Scott. Le lithographe Charles Conrad Kuchel, qui naquit en Suisse en 1820 et travailla à Philadelphie de 1840 à 1853 environ, créa cette lithographie. Le tirage fut produit par Peter S. Duval, un des plus célèbres lithographes et imprimeurs de son temps. Duval naquit vers 1804 ou 1805 en France. Il quitta la France et émigra à Philadelphie à l'automne 1831 après avoir accepté un poste de lithographe pour l'imprimerie Childs & Inman. En 1837, Duval avait établi son propre atelier d'impression lithographique, qui demeura actif jusqu'en 1869, lorsqu'il prit sa retraite.

    0 0

    La ferme. Une scène près du Gray's Ferry, comté de Philadelphie, en Pennsylvanie
    Cette lithographie de 1852 est de l'architecte Samuel Sloan (1815–1884). Il s'agissait d'une planche qui parut dans un livre d'architecture où elle illustrait une demeure de style italien située à l'intersection de deux routes à Gray's Ferry, près de Philadelphie. Au premier plan, trois garçons pêchent dans un ruisseau s'écoulant parallèlement à la propriété jusqu'à la rivière Schuylkill, que l'on aperçoit en arrière–plan (à gauche). Un verger est visible devant la maison, tandis que derrière elle, des terres cultivées s'étendent sur l'ensemble la propriété. Deux chevaux labourent le champ et un voilier navigue sur la rivière au loin. Ce tirage fut produit par P.S. Duval & Company, société de lithographie de Peter S. Duval exploitée sous son nom de 1851 à 1857. Duval fut l'un des plus célèbres lithographes et imprimeurs de son temps. Né en 1804 ou en 1805 environ en France, il émigra à Philadelphie à l'automne 1831 après avoir accepté un poste de lithographe pour l'imprimerie Childs & Inman. En 1837, Duval avait établi son propre atelier d'impression lithographique, qui demeura actif jusqu'en 1869, lorsqu'il prit sa retraite.

    0 0

    Tamany Fish House, sur la rive de Pea, sur le fleuve Delaware
    Cette lithographie colorée à la main, datant de 1852 environ, montre des visiteurs profitant du site public de la Tamany Pea Shore Fishing Company, association sportive et sociale fondée par des artisans de Philadelphie en 1803 sur la rive du New Jersey du fleuve Delaware, au nord de Camden. Des personnes sont visibles par l'une des fenêtres de l'étage et se promenant sur la véranda du pavillon, qui fut reconstruit en 1832. On aperçoit le reflet du bâtiment dans l'eau. Le pavillon est décoré d'un drapeau et d'une girouette représentant un poisson. Le bâtiment à droite du pavillon principal abrite la cuisine. Deux hommes se tiennent entre les deux bâtiments, devant une pompe à eau. Un bateau à rames est attaché à l'appontement en bois partant de la rive, sur lequel des couples se promènent et un vieillard pêche. À droite, un bateau à rames dans l'eau compte à son bord sept passagers (cinq hommes et deux femmes). Sur la rive, à proximité d'un bateau à rames, un garçon et un homme se préparent à pêcher. D'autres visiteurs flânent et se saluent sur la rive bordée d'arbres. L'association fut nommée d'après Tamane, chef amérindien respecté originaire du Delaware, qui serait mort près du site du pavillon. Le dessin de ce tirage fut réalisé par l'artiste de Philadelphie Thomas M.Scott. Il travailla souvent, comme ce fut le cas pour cette lithographie, avec l'imprimeur Peter S. Duval, un des plus célèbres lithographes et imprimeurs de son temps. Duval naquit vers 1804 ou 1805 en France. Il quitta la France et émigra à Philadelphie à l'automne 1831 après avoir accepté un poste de lithographe pour l'imprimerie Childs & Inman. En 1837, Duval avait établi son propre atelier d'impression lithographique, qui demeura actif jusqu'en 1869, lorsqu'il prit sa retraite.

    0 0

    H. B. McCalla, successeur de feu Andrew McCalla. 252 Market Street. Premier magasin de chapeaux et de casquettes, à l'est de Eighth Street, côté sud, à Philadelphie
    Cette chromolithographie de 1852 environ est un tirage publicitaire montrant la devanture de deux étages et demi de l'établissement situé au bloc 700 de Market Street, à Philadelphie. La devanture est recouverte de textes publicitaires indiquant : « Magasin en gros et au détail, et fabrique de chapeaux et de casquettes les moins chers du monde. Styles à la mode. Casquettes. Chapeaux ». La fenêtre de la mansarde arbore également l'enseigne « Magasin de chapeaux et de casquettes » et le toit du bâtiment est décoré de grands modèles de chapeau et de casquette. Des boîtes, des chapeaux et des chapeliers au travail sont visibles dans les fenêtres supérieures. Un client entre par l'une des deux portes ouvertes de l'établissement. À l'intérieur, un employé examine des piles de chapeaux depuis une volée d'escaliers. De l'autre côté du magasin, un vendeur s'occupe d'un client qui se tient devant un miroir et essaie des chapeaux près des rayonnages. Des chapeaux et des casquettes pour hommes et pour garçons sont exposés dans la vitrine entre les deux entrées, flanquée de présentoirs de marchandises. Dans la rue, un chariot tiré par un cheval attend un chargement face à un travailleur qui extrait de la cave une caisse marquée « M. Dormitzen, Middleport, comté de Schuylkill ». Les caisses étiquetées alignées sur le trottoir sont notamment adressées à : « Heitner & Shay Augusta, comté de Northumberland, en Pennsylvanie », « T.L. Mitchell, comté de Jefferson, en Pennsylvanie », « Young & Lee, Allentown, en Pennsylvanie », « Geo. L. Reppler St. Clair, comté de Schuylkill » et « Geo. Far... comté de Centre, en Pennsylvanie ». L'image inclut des vues partielles des établissements adjacents. Des couvertures et un coffre sont exposés près de l'entrée de gauche et des enseignes indiquent « Dépôt...Racines...Tous » et « Branche améric... » sur la façade de droite. H.B. McCalla reprit l'affaire d'Andrew McCalla, assurant la direction de la fabrique de chapeaux de 1852 à 1855. Cette chromolithographie fut créée par Robert F. Reynolds, artiste né en 1818 environ, en Pennsylvanie, connu pour ses tirages publicitaires architecturaux aux détails et aux finitions soignés. Wagner & McGuigan, société spécialisée dans la production de tirages publicitaires, l'imprima.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Station de distribution d'eau de Spring Garden et de Northern Liberties
    Cette lithographie colorée à la main, datant de 1852, montre une vue oblique de la façade avant et du flanc nord de la salle des machines d'un étage et demi, en granite, de la station de distribution d'eau de Spring Garden et de Northern Liberties (appelée par la suite station de distribution d'eau de Schuylkill). La station était située au bas de Thompson Street, sur la rive est de la rivière Schuylkill, à Philadelphie. Au premier plan, un chariot vide tiré par un cheval est arrêté près d'une pompe, où un homme remplit un sceau d'eau. Non loin de là, un couple se promène bras dessus bras dessous. Un homme, les bras croisés, se tient sur le pas de la porte latérale du bâtiment, tandis que, de l'autre côté, trois hommes discutent au pied des escaliers de l'entrée de la salle des machines. En arrière–plan, une péniche navigue sur la rivière (nommée le Capitaine T.M. Scott, d'après l'artiste éponyme). Le bassin hydraulique, clôturé, de la station de distribution d'eau est partiellement visible. La station, achevée en 1845 environ d'après les plans de l'ingénieur William E. Morris, approvisionnait en eau les quartiers de Spring Garden, de Northern Liberties et de Kensington. Le dessin de ce tirage fut réalisé par l'artiste de Philadelphie Thomas M. Scott. Le lithographe Charles Conrad Kuchel, qui naquit en Suisse en 1820 et travailla à Philadelphie de 1840 à 1853 environ, créa cette lithographie. Le tirage fut produit par Peter S. Duval, un des plus célèbres lithographes et imprimeurs de son temps. Duval naquit vers 1804 ou 1805 en France. Il quitta la France et émigra à Philadelphie à l'automne 1831 après avoir accepté un poste de lithographe pour l'imprimerie Childs & Inman. En 1837, Duval avait établi son propre atelier d'impression lithographique, qui demeura actif jusqu'en 1869, lorsqu'il prit sa retraite.

    0 0

    Abbott & Lawrence Liberty Stove Works. Brown Street, à l'ouest de Fourth Street, à Philadelphie
    Ce tirage publicitaire de 1852 environ montre l'usine de poêles Abbott & Lawrence Liberty Stove Works, fondée en 1851, située au bloc 400 de Brown Street, à l'ouest de Fourth Street, dans le quartier Northern Liberties de Philadelphie. Cette vue montre un bâtiment de trois étages, abritant les bureaux de l'entreprise et décoré d'une coupole, un grand chantier, ainsi qu'une fonderie en arrière–plan. Devant le bâtiment de plusieurs étages, un travailleur charge sur un chariot tiré par un cheval des poêles qui sont alignés sur le trottoir, tandis qu'un homme le regarde depuis le pas de la porte. Sur le toit, deux hommes se tiennent dans la coupole, décorée d'une statue de la Liberté. Dans le chantier adjacent, des ouvriers, munis de pelles et de pioches, s'affairent autour des tas de charbon et de briques. D'autres chargent des charrettes à bras ou des chariots tirés par des chevaux, puis remontent la rampe menant vers une ouverture de la fonderie. Près des ouvriers, des hommes, dont un est appuyé contre une pelle, se sont réunis. Deux garçons se courent après sur un monticule à côté du bâtiment des bureaux. Sur le trottoir, à gauche du réverbère, des piétons (dont des hommes, des femmes et des enfants) se promènent, observent les travailleurs et discutent près d'un chien reniflant une borne d'incendie. Des cochers guidant leurs chariots, un charretier, un homme à cheval et deux chiens se saluant sont visibles dans la rue. Un piéton traverse la route devant un chariot « Abbott & Lawrence Liberty Stove Works » et une calèche allant à toute allure, occupée par une famille de trois personnes. À l'angle, deux hommes bien habillés conversent. L'entreprise de poêles prit le nom d'Abbott & Noble en 1858, puis elle fut exploitée jusqu'en 1915 par différents propriétaires. Cette lithographie fut créée par Augustus Kollner (1812–1906). D'origine allemande, Kollner débuta sa carrière dans son pays natal, avant de s'installer à Paris, puis aux États–Unis en 1839. Il arriva à Philadelphie en 1840 et se distingua rapidement par ses talents d'artiste, de dessinateur, de graveur et de lithographe.

    0 0

    Église luthérienne allemande de Saint–Paul. Angle nord–est de Brown Street et de Saint John Street, à Philadelphie
    Cette lithographie de 1840 environ montre une vue extérieure de l'église luthérienne allemande de Saint–Paul, construite en 1840 d'après les plans de l'architecte A.D. Caldwell au bloc 200 de Brown Street, à Philadelphie. L'image inclut également le trafic des véhicules dans la rue et des piétons sur le trottoir, notamment un homme et une femme admirant l'église depuis l'angle de la rue, un couple dans une calèche saluant un homme bien habillé à cheval, ainsi qu'un homme assis en amazone sur un cheval arrêté, discutant avec un passant dans la rue. Thomas S. Wagner fut le lithographe de ce tirage. Né en Pennsylvanie en 1813 ou en 1814, il devint partenaire de la Wagner & McGuigan, qui compte parmi les premières sociétés de lithographie et les plus prolifiques du milieu du XIXe siècle. En 1840, il fut employé par Peter S. Duval, un des plus célèbres lithographes et imprimeurs de son temps, qui produisit ce tirage. Duval naquit vers 1804 ou 1805 en France. Il quitta la France et émigra à Philadelphie à l'automne 1831 après avoir accepté un poste de lithographe pour l'imprimerie Childs & Inman. En 1837, Duval avait établi son propre atelier d'impression lithographique, qui demeura actif jusqu'en 1869, lorsqu'il prit sa retraite.

    0 0

    Église épiscopale d'Emmanuel. Marlboro Street, quartier de Kensington, à Philadelphie
    Cette lithographie colorée à la main, de 1840 environ, montre une vue intérieure de l'église épiscopale d'Emmanuel, située sur Marlborough Street, au nord de Girard Avenue, dans le quartier de Kensington de Philadelphie. L'église fut consacrée en 1838. Sur l'image, le révérend J. Gordon Maxwell prononce un sermon devant une congrégation complète, depuis la chaire. Certains fidèles sont tournés les uns vers les autres. Une femme regarde deux hommes discutant à quelques bancs d'elle. De simples chandeliers sont suspendus au plafond près des fenêtres de style gothique. Thomas S. Wagner fut le lithographe de ce tirage. Né en Pennsylvanie en 1813 ou en 1814, il devint partenaire de la Wagner & McGuigan, qui compte parmi les premières sociétés de lithographie et les plus prolifiques du milieu du XIXe siècle. En 1840, il fut employé par Peter S. Duval, un des plus célèbres lithographes et imprimeurs de son temps, qui produisit ce tirage. Duval naquit vers 1804 ou 1805 en France. Il quitta la France et émigra à Philadelphie à l'automne 1831 après avoir accepté un poste de lithographe pour l'imprimerie Childs & Inman. En 1837, Duval avait établi son propre atelier d'impression lithographique, qui demeura actif jusqu'en 1869, lorsqu'il prit sa retraite.

    0 0

    Église de la mission épiscopale d'Emmanuel. Marlboro Street, quartier de Kensington
    Cette lithographie de 1840 environ montre une vue extérieure de l'église épiscopale d'Emmanuel, située sur Marlborough Street, au nord de Girard Avenue, dans le quartier de Kensington de Philadelphie. L'église fut consacrée en 1838. Cette vue montre le trafic piétonnier sur le trottoir, ainsi qu'une femme et un enfant entrant dans l'église par l'entrée latérale. Thomas S. Wagner fut le lithographe de ce tirage. Né en Pennsylvanie en 1813 ou en 1814, il devint partenaire de la Wagner & McGuigan, qui compte parmi les premières sociétés de lithographie et les plus prolifiques du milieu du XIXe siècle. En 1840, il fut employé par Peter S. Duval, un des plus célèbres lithographes et imprimeurs de son temps, qui produisit ce tirage. Duval naquit vers 1804 ou 1805 en France. Il quitta la France et émigra à Philadelphie à l'automne 1831 après avoir accepté un poste de lithographe pour l'imprimerie Childs & Inman. En 1837, Duval avait établi son propre atelier d'impression lithographique, qui demeura actif jusqu'en 1869, lorsqu'il prit sa retraite.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!

older | 1 | .... | 176 | 177 | (Page 178) | 179 | 180 | .... | 309 | newer