Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


Channel Description:

Nouveautés et mises à jour de la Bibliothèque numérique mondiale

older | 1 | .... | 277 | 278 | (Page 279) | 280 | 281 | .... | 309 | newer

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1907, 20 avril 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1906, 19 avril 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1913, 27 avril 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1912, 26 avril 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1921, 6 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1920, 5 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1919, 4 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1918, 3 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1917, 1er mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1916, 30 avril 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1915, 29 avril 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1914, 28 avril 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1923, 8 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1922, 7 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1929, 15 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1928, 14 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1927, 13 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1926, 12 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1925, 11 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

    0 0

    Daily Sketch, numéro 1924, 10 mai 1915
    Le tabloïde britannique Daily Sketch fut fondé à Manchester en 1909 par sir Edward Hulton (1869–1925), un des magnats de la presse de son époque. Hulton installa rapidement le siège de son journal à Londres, où il rivalisa avec l'autre grande publication du même format, le Daily Mirror. À l'instar de son père Edward Hulton (mort en 1904), Hulton fut un entrepreneur astucieux pour qui la presse était essentiellement une entreprise commerciale. Épaulé par ses rédacteurs, il attirait un vaste lectorat en proposant des reportages de société, des nouvelles sportives, des histoires sérialisées, des concours récompensant les lecteurs, entre autres informations et divertissements variés. Ayant reconnu très tôt les possibilités du journalisme d'image, Hulton décida de toujours consacrer la première et la dernière page du Daily Sketch exclusivement aux photographies. Une grande partie du public britannique suivit le déroulement de la Première Guerre mondiale par le biais du journal, qui couvrait abondamment le conflit. Les 144 numéros du Daily Sketch, publiés du 9 avril 1915 au 31 mai 1916, sont présentés ici. Tous les numéros contenaient pour l'essentiel des nouvelles des batailles sur le front occidental et sur d'autres théâtres de guerre, avec une attention particulière aux blessés et aux héros de guerre. Ils incluaient également des informations sur les activités de la famille royale britannique et d'autres notables, des actualités de la scène nationale, des articles sur les femmes et les familles, de courts reportages politiques et sociaux, des dessins humoristiques, des histoires sérialisées et des publicités. La publication comptait généralement 12 pages.

older | 1 | .... | 277 | 278 | (Page 279) | 280 | 281 | .... | 309 | newer