Quantcast
Channel: Bibliothèque numérique mondiale
Mark channel Not-Safe-For-Work? cancel confirm NSFW Votes: (0 votes)
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel.
0

Des hommes plaçant des barbelés au–dessus d'une tranchée de communication, dans l'Oise, en France

0
0
Des hommes plaçant des barbelés au–dessus d'une tranchée de communication, dans l'Oise, en France
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Artillerie lourde française camouflée sur un wagon, près de Vienne–le–Château, dans la Marne, en France

0
0
Artillerie lourde française camouflée sur un wagon, près de Vienne–le–Château, dans la Marne, en France
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Stock de munitions au sol et sur des étagères

0
0
Stock de munitions au sol et sur des étagères
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Attaque au gaz contre les Allemands. Infanterie américaine et officiers français, en France

0
0
Attaque au gaz contre les Allemands. Infanterie américaine et officiers français, en France
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Un Américain blessé suite à un bombardement, en France

0
0
Un Américain blessé suite à un bombardement, en France
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Entrée en action des Yankees, en France

0
0
Entrée en action des Yankees, en France
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Début de la course d'une torpille

0
0
Début de la course d'une torpille
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Nuages de fumée, propagation d'un écran de fumée par un navire

0
0
Nuages de fumée, propagation d'un écran de fumée par un navire
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Dégâts à la coque d'un navire non identifié en cale sèche

0
0
Dégâts à la coque d'un navire non identifié en cale sèche
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Remontée à la surface d'un sous–marin

0
0
Remontée à la surface d'un sous–marin
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Deux soldats américains

0
0
Deux soldats américains
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Le président Woodrow Wilson et le président français Raymond Poincaré à Paris, en France

0
0
Le président Woodrow Wilson et le président français Raymond Poincaré à Paris, en France
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Avion allemand abattu près de Nesle (Somme)

0
0
Avion allemand abattu près de Nesle (Somme)
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Deux hommes dans un avion bimoteur français, le bombardier et avion de reconnaissance Caudron G–4

0
0
Deux hommes dans un avion bimoteur français, le bombardier et avion de reconnaissance Caudron G–4
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Le capitaine Georges Guynemer, pilote de chasse français, dans un biplan SPAD S.VII, dit « Vieux Charles »

0
0
Le capitaine Georges Guynemer, pilote de chasse français, dans un biplan SPAD S.VII, dit « Vieux Charles »
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Préparation de beignets par l'Armée du salut sur la ligne de front sous le bombardement des canons allemands, en France

0
0
Préparation de beignets par l'Armée du salut sur la ligne de front sous le bombardement des canons allemands, en France
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Chasseur Pfalz D.XII allemand abandonné

0
0
Chasseur Pfalz D.XII allemand abandonné
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Aviateur dans un chasseur Nieuport 12 français, une mitrailleuse Lewis fixée de façon à tirer au–dessus de l'aile supérieure de l'avion

0
0
Aviateur dans un chasseur Nieuport 12 français, une mitrailleuse Lewis fixée de façon à tirer au–dessus de l'aile supérieure de l'avion
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Barbelés enchevêtrés

0
0
Barbelés enchevêtrés
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.

Artillerie lourde française en hiver

0
0
Artillerie lourde française en hiver
John A. McGill, soldat américain, servit dans l'American Expeditionary Force pendant la Première Guerre mondiale comme membre du 23e Bataillon du génie. Après avoir été formé dans le Maryland, à Glen Burnie et à Camp Meade, McGill fut déployé en France à la fin du printemps ou au début de l'été 1918. Durant son séjour en France, McGill compila un album de 226 photographies, montrant notamment des scènes de bataille, des barbelés enchevêtrés, l'intérieur de tranchées, des nids de mitrailleuses, des emplacements de canon, des stocks de munitions, des avions allemands et américains abattus, ainsi que des églises endommagées et d'autres ravages causés par la guerre dans les villes et villages français. Certains des clichés furent pris par des photographes de presse de l'époque et devinrent des cartes postales, que McGill acheta, puis colla dans son album. Les photographies présentent un témoignage vivant du conflit à travers les expériences des soldats sur le front de l'Ouest. Cet album est conservé dans les collections du Projet d'histoire des vétérans de l'American Folklife Center à la Bibliothèque du Congrès, qui a pour mission de recueillir, de conserver et de rendre accessibles les récits personnels des anciens combattants américains.